skip to Main Content

J’aurai pu intituler cet article: Technologie Flash … ou comment Photoman est devenu WordPress-Man !

Dans la première décennie du 21e siècle, la technologie Flash était la reine du web. Macromedia en était l’initiateur, puis Adobe a mis la main dessus en 2005. Il faut dire que cette technologie permettait vraiment de créer des petites merveilles, et l’on pouvait vraiment laisser libre cours à notre imagination. Les sites web devenaient quasiment des sites d’animation. On la considérait comme l’avenir du web !

À cette époque, l’animation sur un site était très prisée, et il faut dire que pour les entreprises dans les domaines créatifs, c’était un “must” d’avoir un site original. À cette “époque” (il n’y a pourtant que quelques années !), la technologie Flash était incontournable. Étant photographe, et grand amateur de technologie, je ne pouvais faire autrement que m’y intéresser de près.

En 2006, tout fier, je lançais mon nouveau site flambant neuf, réalisé en Flash. Ce fut un réel succès et j’ai pu constater à quel point cette vitrine avait contribué à mon image et à ma réputation de photographe créatif.

Seulement voilà, à la sortie des premiers iPhone, puis des iPad, on s’est vite rendu compte que ces lecteurs ne supportaient pas la technologie Flash, et que Monsieur Job n’avait aucunement l’intention de palier à ce problème. En effet, il était devenu assez rapidement évident que les lecteurs Flash étaient les portes d’accès des hackers en tout genre, qu’il fallait constamment mettre à jour nos extensions de navigateurs pour pouvoir lire l’essentiel de ce qu’il y avait sur le web, et qu’ils étaient très gourmand en énergie pour les mobiles.

Ceci explique pourquoi je me suis tourné vers le CMS WordPress en 2010, ayant l’intuition que l’avenir du web se situait là. Et de toute évidence, j’ai eu du flaire, car que selon les derniers chiffres, 64% des sites en CMS sont des sites WordPress, le reste se partageant essentiellement entre Drupal et Joomla, et quelques petits joueurs. Par ailleurs, il faut être conscient que les mobiles d’Apple occupent une très grande partie du marché, et que leurs utilisateurs sont beaucoup plus actifs sur le web que les autres.

Je ne rentrerai pas ici dans les détails techniques, et pour ceux que ça intéresse, il y a déjà eu sur la toile nombre d’articles expliquant très bien la problématique de la technologie Flash, dont celui-ci, qui explique que c’est finalement Google qui l’a achevé.

En conclusion, si votre site est en Flash, ce n’est plus la peine d’espérer qu’une solution survienne pour être visible auprès des utilisateurs de mobiles Apple. Il ne vous reste plus qu’à prendre les choses en main et planifier la refonte de votre site web. Et tant qu’à faire … appelez-moi !

Alors voilà, bye bye Flash et longue vie à WordPress ! Et en passant, allez voir l’ancêtre de photoman.ca, 100% Flash … mais pas avec votre iPad 😉

 

DES QUESTIONS ? BESOIN D’AIDE ?

CONTACTEZ-MOI

 

Back To Top